Plan Académique de Formation

Consultation et inscription au Plan de formation académique chaque année.

Les articles RSS

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Sélections

  • La coopération entre élèves en question

    « À plusieurs, on apprend mieux » ; « Il faut développer l’intelligence collective dans les classes pour mieux faire réussir les élèves » ; «  La base du socioconstructivisme, c’est l’apprentissage entre pairs »  : autant de phrases qui font largement consensus dans le monde de l’éducation, qui paraissent évidentes puisqu’elles correspondent aux contextes éducatifs quotidiens, mais qui ne sont pas ou plus vraiment interrogées.

    Certes, que ce soit pour des objectifs d’apprentissage, pour le développement de compétences sociales en vue d’améliorer un climat de classe, ou pour favoriser les débats citoyens, le recours à un travail en groupes d’élèves est une modalité pédagogique courante dans l’éducation.

    Est- ce pour autant que les élèves apprennent mieux que quand ils sont seuls ou en classe entière ? Et comment se passent en détail leurs échanges ?

    Dossier de l’Ifé- n°114-

  • Transition lycée-enseignement supérieur

    Les travaux conduits par France Stratégie, publiés en janvier 2017, sur les questions de travail, d’emploi, de compétitivité et de numérique ont tous mis en évidence un déficit français en matière de compétences.
    Au-delà des efforts à accomplir en matière d’enseignement scolaire et de formation, notre pays doit impérativement améliorer la capacité des élèves à poursuivre des études supérieures.

    En effet, les taux d’échec dans le supérieur demeurent à des niveaux élevés : 20 % des étudiants ayant commencé des études supérieures en sortent sans avoir obtenu de diplôme.

    Les difficultés se manifestent dès l’entrée dans le supérieur et elles se concentrent à l’université, où à peine plus de quatre étudiants sur dix (40 %) poursuivent, après une première année d’études en licence, dans la deuxième année de la même formation.

  • 26% des entrants en IFSI sont des ST2S !

    En 2014, les bacheliers nouveaux entrants de première année en IFSI sont titulaires, en majorité, du baccalauréat scientifique – série S – (33 %), puis du baccalauréat sciences et technologies de la santé et du social – série ST2S – (26 %). Etude N°982 - DREES.

  • Appel à candidature

    Dans chacune des disciplines et par conséquent en STMS, l’académie de Versailles recrute des professeurs formateurs académiques (P.F.A.) du second degré, ayant pour mission de contribuer à la formation des enseignants, C.P.E. et étudiants stagiaires dans le cadre de L’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation (Éspé) de Versailles. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à consulter l’appel à candidature sur le site de l’académie.