Activités physiques des séniors

Selon les projections de population de l’Insee, si les tendances démographiques observées jusqu’ici se maintiennent, la proportion de personnes âgées de plus de 75 ans devrait poursuivre sa progression et représenter 12,3% de la population en 2030 et 16,0% en 2050.

Déterminants de l’activité physique et de la sédentarité

Les changements d’ordre sensoriel et moteur liés au vieillissement altèrent l’équilibre, la posture et la marche. L’altération de l’état de santé fragilise l’individu et peut ainsi induire une perte d’autonomie pour réaliser des activités du quotidien, et conduire à une situation de dépendance requérant une aide ou une assistance pour réaliser des tâches élémentaires ou à une entrée en institution. L’isolement social est un facteur accélérant la perte d’autonomie chez le sujet âgé.

Inégalités sociales chez les séniors

56% des 70-75 ans à faibles revenus ne déclarent aucune pratique contre seulement 28% des seniors les plus aisés. L’écart entre les deux catégories s’accentue avec l’âge. De même, 43% des 70-75 ans ayant un niveau d’éducation inférieur au Baccalauréat ne déclarent aucune pratique contre seulement 10% des personnes du même âge ayant un niveau scolaire supérieur ou égal au Baccalauréat.

Sommaire :

  • ENJEUX CHEZ LE SUJET ÂGÉ
  • ÉTAT DES LIEUX DE L’ACTIVITÉ PHYSIQUE
  • ÉTAT DES LIEUX DE LA PRATIQUE SPORTIVE
  • ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES ET INÉGALITÉS SOCIALES CHEZ LES SENIORS
  • ÉTAT DES LIEUX DE LA SÉDENTARITÉ
  • PROFILS D’ACTIVITÉ
  • ÉVOLUTION DE LA SÉDENTARITÉ ET DE L’ACTIVITÉ PHYSIQUE LORS DU PASSAGE À LA RETRAITE
  • ÉTAT DES LIEUX CONCERNANT LES TRANSPORTS ACTIFS
  • PATHOLOGIES ASSOCIÉES À L’ACTIVITÉ PHYSIQUE ET À LA SÉDENTARITÉ

Etat de lieux de l’activité physique et de la sédentarité en France. Edition 2018. Personnes avançant en âge, ONAPS.FR — 07/06/2018

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)