Grand âge et autonomie

La vieillesse n’est pas synonyme de perte d’autonomie. D’ores et déjà, en moyenne, les personnes âgées passent moins de 3 années avec des besoins de soins importants et le plus souvent en fin de vie.

La priorité doit être donnée à la prévention pour permettre à la population de vieillir sans incapacité et en réduisant la prévalence des maladies chroniques.

La prévention tout au long de la vie est un des axes majeurs de la Stratégie nationale de santé, qui s’est notamment traduite par le Plan Priorité Prévention présenté en mars dernier.
Celui-ci prévoit plusieurs mesures concernant les personnes âgées, ciblées par exemple sur les bienfaits de l’activité physique et de l’alimentation et sur les repérages et prises en charge précoces. L’accent y est également mis sur le passage à la retraite, le lien social et la lutte contre l’isolement ou encore l’aménagement du logement et l’accès aux aides techniques.
A titre d’exemple, un bilan de santé gratuit sera désormais systématiquement proposé par la CNAV au moment du départ à la retraite.

La feuille de route pour l’amélioration de l’accompagnement des personnes âgées et de la perte d’autonomie engage des actions fortes à court et moyen terme pour promouvoir le vieillissement en bonne santé et assurer des améliorations concrètes dans l’accompagnement des personnes en perte d’autonomie, dans l’appui à leurs aidants et aux professionnels intervenant à domicile ou en établissement.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)