Protection sociale et politique familiale dans 28 pays de l’UE

La CNAF a souhaité mieux connaitre et comprendre les politiques familiales des pays de l’Union européenne. Dans ce but, elle a réalisé des fiches sur chacun des Etats membres qu’elle a réunies dans cette Brochure mise en ligne sur le site Caf.fr.

Chaque fiche synthétique (4 pages au maximum) a ainsi la même structure et est introduite par une présentation des grandes caractéristiques du pays, une carte et un tableau d’indicateurs sur la situation démographique, familiale et sociale du pays comparée à celle de la France et de la moyenne européenne.

Exemple la protection sociale en Belgique :

L’Office National de Sécurité Sociale recouvre les cotisations auprès des différents organismes publics spécialisés chargés de l’assurance maladie, des allocations familiales, des retraites, du chômage.

Le régime de protection sociale belge couvre l’ensemble des salariés (hormis les marins de la marine marchande).

Les cotisations (maladie, allocations familiales, chômage, accidents du travail et maladies professionnelles, pensions) sont financées, à hauteur de 13,07% du salaire brut par les salariés et à hauteur de 24,77% par l’employeur.

La couverture maladie : L’Institut National d’Assurance Maladie Invalidité (INAMI) est un organisme public qui supervise la gestion de l’assurance maladie. L’assurance soins de santé et indemnité couvre presque l’ensemble de la population. Les prestations sont gérées par des organismes assureurs (librement choisis par les assurés) comme les unions nationales de mutualité, la Caisse Auxiliaire d’Assurance Maladie-Invalidité (public) etc.

Les politiques familiales des 28 pays de l’EU, Cnaf, 2018

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)