Quartiers prioritaires, ghettoïsation et politiques de la ville

Les "quartiers", dont le périmètre et la désignation ne cessent d’être réformés, concentrent à la fois les problèmes les plus intenses de la société française et, parce qu’ils sont peuplés de jeunesse et de dynamique, des gisements d’initiatives.

Depuis 30 ou 40 ans, une très discutée « politique de la ville » se développe afin de lutter contre la ghettoïsation. Malgré son intitulé, elle ne concerne ni toutes les villes, ni toute la ville. Chaque année l’État y consacre environ 500 millions d’euros et, fin 2015, plus de 10 milliards d’euros avaient été engagés dans le cadre d’un ambitieux programme de rénovation urbaine lancé il y a plus de dix ans.

L’auteur - Les cahiers Française N°396, 2017- tente de tirer un bilan de la politique de la ville depuis sa création.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)