Affiches : choléra-morbus à Orleans en 1832

Les affiches administratives témoignent des missions de salubrité et d’hygiène publique assurées par une municipalité.
Plusieurs spécimens d’affiches évoquent ces problématiques, et notamment sous l’angle de l’enrayement de la propagation des maladies. C’est le cas par exemple en 1832. L’Europe connaît sa deuxième pandémie de choléra-morbus. Paris, située à une heure d’Orléans, est touchée dès le 26 mars, date à laquelle le premier cas est attesté. Dans la capitale, 19 000 victimes sont dénombrées en six mois, autant qu’à Marseille.

Les affiches éditées à Orléans montrent que la municipalité, sous les directives de l’Etat, s’empare du problème dès le 2 avril. Une première affiche indique qu’une commission de salubrité publique est créée. Elle est chargée de rédiger les instructions pour prévenir et atténuer la propagation du choléra. Ces instructions sont imprimées afin que la population puisse en prendre connaissance, notamment par le biais du bouche à oreille puisqu’un certain nombre d’Orléanais ne sait sûrement pas lire à l’époque.

Téléchargez les affiches :

Voir en ligne : Mots de maux : Prendre en charge l’épidémie de choléra

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)