Poids du diabète

En France, en 2016, plus de 3,3 millions de personnes étaient traitées pharmacologiquement pour un diabète (tous types confondus), soit 5 % de la population.

Les hommes sont davantage touchés que les femmes (1,8 million d’hommes vs 1,5 million de femmes).

Les disparités territoriales sont très marquées. Les taux de prévalence les plus élevés sont observés dans les départements d’outre-mer. À structure d’âge identique, la prévalence est deux fois plus élevée à la Réunion que sur l’ensemble du territoire.
Elle est 1,8 fois plus élevée en Guadeloupe et 1,5 fois plus élevée en Guyane et à la Martinique. En métropole, on observe les taux de prévalence les plus élevés en Seine-Saint-Denis (1,5 fois plus élevé que sur l’ensemble du territoire), dans le Val-d’Oise (1,3), dans le Pas-de-Calais (1,3), l’Aisne, le Nord et les Ardennes (1,2).
Les départements bretons enregistrent les taux de prévalence les plus faibles : l’Ille-et-Vilaine (0,6 fois moins élevé), le Finistère, les Côtes-d’Armor, le Morbihan (0,7) ainsi que la Mayenne et la Loire-Atlantique (0,7).
Le poids du diabète en France en 2016. Synthèse épidémiologique. Santé Publique France, 12.11.18

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)