Accès aux droits des personnes en situation de handicap dans les territoires fragiles

Accessibilité aux transports, aux logements, aux établissements recevant du public, à l’école ou aux soins…
Le comité interministériel du handicap (CIH) s’est réuni, le 25 octobre, pour dresser un premier bilan de la mise en œuvre des orientations du quinquennat, arrêtées il y a un an, pour améliorer la situation des personnes en situation de handicap.
Le ministère chargé de la cohésion des territoires porte des mesures, mises en œuvre par le CGET en partenariat avec la CNS, pour améliorer l’accès aux droits des personnes handicapées dans les territoires fragiles, les quartiers prioritaires de la politique de la ville et les zones très rurales.

Les chiffres clés
en 2016, dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV), 5,2% des résidents de 15 à 64 ans sont allocataires de l’allocation aux adultes handicapés (AAH), contre 3,2 % dans les unités urbaines environnantes.


Améliorer l’accès aux droits des personnes dans les territoires fragiles, Cget, 25.10.18

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)