Santé des migrants en situation précaire

Les exilés cumulent des situations de précarité sur le plan des ressources financières, du statut du séjour, des droits sociaux, renforcées par un grand isolement social et affectif.

Les migrants/étrangers sont confrontés à de nombreux obstacles à l’accès aux soins, principalement des restrictions pour l’accès à la protection maladie, des difficultés de communication, et de discriminations au sein des dispositifs de prévention et de soins.

Le Défenseur des droits dans son rapport de mai 2016 indique que 80% des migrants en France n’ont pas accès à l’AME (Aide Médicale d’Etat) pourtant créée pour permettre l’accès aux soins des étrangers arrivant dans notre pays. Selon le rapport 2016 de l’Observatoire de l’accès aux soins de Médecins du Monde, en France, la proportion de patients sans couverture santé accueillis dans les centres MdM serait de 97,7%.

Voir en ligne : Dossier documentaire de l’EHESP

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)