Chômage : un problème de santé sous-estimé

Le chômage est aussi un problème de santé publique ; mais cela reste dans l’angle mort des politiques publiques.

A 25 ans, Amélia [prénom changé à sa demande] enchaîne les petits contrats depuis qu’elle a arrêté ses études de tourisme. Elle vient d’en terminer un où elle était agent de service à l’hôpital d’Angers.
Avant cela, Amélia avait occupé le même type d’emploi dans une maison de retraite ou encore fait une formation de vendeuse en jardinerie. Entre ces contrats de quelques semaines ou mois, Amélia a connu de nombreuses périodes de chômage. La plus longue d’entre elles - trois mois - a eu d’importantes conséquences sur sa santé.

C’est sur cette situation sur qu’alerte l’association Solidarité nouvelles face au chômage dans un rapport publié jeudi 20 septembre 2018 :

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)