Clubhouse Paris, pour se réinsérer

Fondé en 2011, le Clubhouse Paris s’est donné pour objectif de faciliter l’insertion sociale et professionnelle des personnes fragilisées par un handicap psychique. L’endroit est directement inspiré d’un modèle outre-Atlantique, le premier Clubhouse étant apparu à New York dès 1948.

Le quotidien est aussi animé par différents ateliers : recherche d’emploi, investissement dans le bénévolat, mise en valeur d’un CV, etc. Ceux-ci peuvent être organisés par des membres en fonction de leurs compétences, tels que l’atelier musique ou celui d’écriture, ou encore celui dédié aux droits et démarches, voire un autre consacré à l’anglais…

Seule peut-être échappe aux membres la recherche des financements, pour boucler leur budget de 600 000 € (salaires, loyers, entretien des lieu et frais de repas, etc.), confiée à la structure associative et à son conseil d’administration.
Malgré tout, le modèle essaime. En France comme dans le monde : on compte actuellement plus de 350 clubhouses (soit plus de 100 000 membres bénéficiaires) développés aussi bien aux États-Unis et au Canada qu’en Australie et en Chine, ou encore en Finlande et en Allemagne, toujours avec des résultats probants, testés par des évaluations régulières.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)