Etude européenne sur la sédentarité

L’association Attitude Prévention a mené dans 8 pays une étude qui a permis d’évaluer le niveau de sédentarité des Européens, leur degré de connaissance de ses méfaits pour la santé, les activités de loisirs préférées des Européens ainsi que l’influence des infrastructures dédiées à l’activité physique et/ou sportive sur le niveau de pratique.

Les Européens passent en moyenne 7h26 assis par jour. Une durée qui met en évidence un mode de vie majoritairement sédentaire. Le niveau de sédentarité est cependant inégal selon les pays.

Interrogés sur les risques de santé associés à la sédentarité, seuls 28 % des Européens savent que la sédentarité a une incidence sur différents risques de santé  : obésité, maladies cardiovasculaires, diabète, dépression, anxiété, et cancers.
72 % des Européens ignorent un ou plusieurs des risques cités. Le plus souvent, les risques méconnus par les Européens sont ceux liés au cancer, ou dans une moindre mesure ceux liés aux troubles psychologiques (dépression, anxiété) et au diabète. L’effet de la sédentarité sur l’obésité et les maladies cardiovasculaires est mieux identifié.

Résultats de l’étude : Etude européenne sur la sédentarité, Attitude Prévention, mai 2018

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)