Bilan canicule 2017

La France a connu 6 épisodes de chaleur au cours de l’année 2017 dont deux vagues de chaleur notables, du 17 au 24 juin et du 31 juillet au 7 août : la première marquée par sa précocité et son étendue, le deuxième par son intensité dans le Sud.

Entre 2015 et 2017, les vagues de chaleur ont été particulièrement précoces ou tardives (juin et septembre). Les températures ont battu des records localement notamment en Corse en 2017 et dans le Grand-Est en 2015. Le nombre de décès en excès observé en 2015 est supérieur à celui de 2006 et il est le plus élevé depuis 2004.

Surveillance sanitaire

Depuis 2004, la France a mis en place un plan national canicule destiné à réduire les impacts sanitaires des vagues de chaleur. Ce plan s’appuie sur le système d’alerte canicule et santé pilotée par Santé publique France en lien avec Météo-France.

Villes et canicule

Pour être efficace, la prévention doit combiner des actions d’urgence lors des canicules et des interventions de fond visant à tempérer les villes. C’est pourquoi, certaines villes prennent en compte la réduction des ilots de chaleur dans leurs projets d’aménagement urbain en valorisant la modération thermique que peuvent procurer les espaces verts irrigués.

Canicule et changement climatique : bilan des fortes chaleurs en 2017 et impacts sanitaires de la chaleur, Santé Publique France, 5 juin 2018

Comprendre et prévenir les impacts sanitaires de la chaleur dans un contexte de changement climatique, BEH, 5 juin 2018

Bilan national de la canicule 2017, Santé Publique France, 5 juin 2018

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)