Actions de santé : Freins et leviers dans les QPV

Un repli important de la population a été constaté sur certains territoires (notamment Fécamp, Evreux, Flers, Cherbourg) et sur certaines tranches d’âge en particulier (notamment les personnes âgées).
Ainsi, ces habitants isolés sont très difficiles à repérer et donc à mobiliser dans le cadre d’actions de promotion et de prévention de la santé.
Les acteurs rencontrés ont fréquemment évoqué ces populations dites “invisibles”.

La grande précarité des populations a été mis en avant par l’ensemble des acteurs rencontrés, parlant même de situations de pauverté extrêmes. Ainsi, au-delà du renoncement aux soins pour raisons financières, l’éloignement d’une partie de la population des concepts de santé globale, de promotion et de prévention de la santé a été pointé.

Les acteurs interrogés ont mis en avant le manque de visibilité dont pouvaient souffrir certaines actions de promotion et de prévention de la santé à destination des publics des QPV. Au-delà du manque de moyens de communication parfois constaté, la difficile compréhension de ce qu’est une action d’éducation et de promotion de la santé est soulignée.

Actions de promotion de la santé en quartiers prioritaires politique de la ville. Identification des freins et des leviers à leur mise en place et repérage d’actions inspirantes, ORS Normandie, mars 2018

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)