Régime britannique de sécurité sociale

Le régime général britannique de protection sociale comprend les assurances maladie-maternité, vieillesse, invalidité et survivants, accidents du travail-maladies professionnelles et chômage, et sert des prestations familiales. Certaines prestations sont servies au titre de la résidence et d’autres au titre d’une activité professionnelle.

La couverture de ces risques repose principalement sur les cotisations sociales versées par les assurés et les employeurs, permettant ainsi l’attribution de prestations contributives de sécurité sociale qui sont généralement forfaitaires.

Il existe également de nombreuses prestations non contributives financées par l’impôt. Elles servent essentiellement à aider les personnes en situation de précarité.

La Maladie

a/ Prestations en nature (soins)
Toutes les personnes résidant au Royaume-Uni peuvent bénéficier des prestations en nature dans le cadre du service national de santé (NHS). Le patient doit s’acquitter d’une participation aux frais pour certaines prestations. Cependant, les soins de santé sont fournis gratuitement à certaines catégories de personnes.

b/ Prestations en espèces
En cas d’arrêt du travail pour cause de maladie, le travailleur salarié peut prétendre aux indemnités journalières versées par l’employeur (Statutory Sick Pay – SSP). Les personnes qui ne remplissent pas les conditions d’ouverture des droits aux SSP peuvent éventuellement bénéficier de l’allocation de travail et de soutien (Employment and Support Allowance – ESA).

Le régime britannique de sécurité sociale (salariés), CLEISS, 2017/18

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)