Retour à la vie « normale » après un cancer

L’incidence du cancer et le nombre de sujets en vie après un cancer augmentent.

En 2008, en France, 3 millions de personnes ayant eu un cancer sont en vie et 18 millions sont prévus en 2022.

La réinsertion de ces patients dans la vie « normale » soulève des problèmes sociétaux, familiaux et professionnels.

A la fin des traitements quel que soit l’impact psychologique du cancer, le retour à la vie « normale » passe par l’acceptation d’être guéri de la peur de mourir. Cette acceptation est d’autant plus difficile qu’une surveillance est proposée et que la prise en charge du cancer en Affection de Longue Durée (ALD) se poursuit.

Retour à la vie « normale » après traitement d’un cancer, Académie de Médecine, 27 mars 2018

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)