Pratiques des lobbies de l’alcool

Les lobbies de l’alcool, de par leur influence au sein de la sphère politique, ont longtemps réussi à contrer toute tentative de mise en oeuvre d’une politique de santé publique réellement efficace en matière de réduction du risque alcool.

La Cour des comptes appelait ainsi à « tirer les leçons du fait que, sous l’influence des intérêts des producteurs, les arbitrages rendus sur la plupart des mesures pouvant affecter la vente de boissons alcoolisées l’ont été en défaveur de la santé publique ».

Au coeur des initiatives des lobbies, une stratégie, visant à décrédibiliser les études scientifiques sur les risques liés aux consommations d’alcool et à instiller le doute dans l’esprit des politiques et du grand public (production d’études pseudo-scientifiques, diffusion de contre-vérités, remise en cause/occultation des preuves scientifiques, allégations sanitaires favorables, infiltration des réseaux politiques).

Observatoire sur les pratiques des lobbies de l’alcool, Rapport 2017, Anpaa, 27 avril 2018

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)