Jeux vidéo, jeux d’argent, sexe, travail : des addictions comme les autres ?

S’il semble douteux de parler d’addiction à Internet, la toile joue un rôle décisif dans l’émergence de comportements problématiques : cybersexe, jeux d’argent et achat compulsif, jeux de hasard…

L’addiction est cliniquement définie. Un patient est considéré comme victime d’une addiction quand il présente, pendant une période d’au moins 1 an, deux des 11 critères recensés.
Parmi eux, on trouve : la perte de contrôle, le fait que la consommation devient telle qu’elle empêche la poursuite d’une activité scolaire ou professionnelle, ou encore la poursuite de la consommation malgré la prise de conscience de troubles sociaux.

Les troubles aux jeux d’argent possèdent toutes les caractéristiques des addictions « classiques ».

Avec peu ou pas de traitement fiable, la prise en charge de l’ensemble des patients est donc complexe. Le jeu d’argent a fait son entrée dans le DSM, les CSAPA vont pouvoir s’emparer du problème.

Jeux vidéo, jeux d’argent, sexe, travail : des addictions comme les autres ? Science&santé n)19, Inserm, mars 2018

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)