Vidéo : cancer du sein, un dépistage pas si rose...

Selon Catherine Hill, l’ancienne responsable du service d’épidémiologie de l’institut Gustave Roussy, premier centre européen de lutte contre le cancer, le dépistage du cancer du sein reste largement perfectible : les femmes de plus de 50 ans, surtout issues de milieux défavorisés, ne font pas assez de mammographies, et celles de moins de 50 ans en font trop...

Vidéo : Cancer du sein : un dépistage pas si rose, UniverscienceTV, 30.01.18

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)