Vaccination obligatoire : comment ça se passe dans le reste de l’Europe ?

Entre risques sanitaires et défiance face aux vaccins, faut-il obliger ou inciter ?

En France, depuis le 1er janvier, 11 vaccins sont désormais obligatoires pour les nouveau-nés.
En Allemagne, la vaccination n’est pas obligatoire, mais fortement incitée. Pourtant le taux de vaccination est proche de 95%, et il n’y a que 10,5% de la population qui s’oppose aux vaccins, contre 41% des Français, pour qui c’est pourtant obligatoire.

Une politique vaccinale différente selon les pays :

Les réglementations en matière de vaccination des enfants varient considérablement dans l’Union européenne, et de nombreux pays optent pour des recommandations plutôt que pour une obligation.

En Suède par exemple neuf vaccins sont proposés et non pas obligatoires, pourtant plus de 96% des parents font vacciner leurs enfants.
Idem en Espagne, où aucun vaccin n’est obligatoire : le gouvernement en recommande neuf, gratuits pour les patients.
De son côté l’Italie va bientôt adopter une politique plus ferme sur les vaccins : 12 vaccins devraient être obligatoires pour inscrire les enfants à l’école à partir de 2019.

Vaccination obligatoire : comment ça se passe dans le reste de l’Europe ? , PublicSénat, 18.01.18

Pour aller + loin : Le HCSP rappelle que de nombreuses maladies infectieuses sont mal contrôlées

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)