Partage d’informations à caractère secret

Le partage d’informations à caractère secret est autorisée par la loi dans des cas, relativement nombreux, dont elle précise les finalités, les circonstances et le périmètre.

La bnotion de « secret partagé » n’existe pas dans la loi, c’est un abus de langage.

Dans le travail social et l’intervention sociale, le partage d’informations est souvent nécessaire afin d’aider une personne à trouver des réponses à des difficultés : partage avec elle, avec d’autres professionnels, avec des partenaires et des institutions.

Mais, comme le partage d’information est effectué dans des buts divers, il est complexe voire ambigu.

Publications de la CEDTS, publication du 12.12.17

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)