Le C.O.D.E du sport

Avec le développement du secteur tertiaire et des emplois de bureau, l’augmentation des déplacements en voiture ou en transports en commun, le développement technologique et l’essor du numérique, nos modes de vie sont de plus en plus sédentaires.

C’est à partir de 2012 qu’une véritable politique publique a été développée dans le champ de la promotion du sport comme facteur de santé, en visant à créer des synergies entre les différents acteurs concernés.

L’impact positif des activités physiques et sportives sur la santé de nos concitoyens est désormais officiellement reconnu.
Ainsi, la loi 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé contient deux dispositions emblématiques qui favoriseront la prise en compte des activités physiques et sportives dans les différentes politiques publiques développées
dans le champ de la santé.

Afin de conduire les missions définies par les orientations nationales, le ministère des Sports s’appuie sur le Pôle Ressources National Sport Santé Bien Être, structure
ministérielle reconnue pour son expertise, au service de tous les acteurs intervenant dans le champ de la promotion des activités physiques et sportives comme facteur de santé.

Le C.O.D.E du sport, Ministère des sports, édition 2017

En 2015, 45% des femmes et 50% des hommes de 16 ans ou plus déclarent avoir pratiqué une activité physique ou sportive au cours des douze derniers mois. Un tiers de femmes comme d’hommes en pratiquent une régulièrement, au moins une fois par semaine.
Pratiques physiques ou sportives des femmes et des hommes : des rapprochements mais aussi des différences qui persistent, Insee première, 23.11.17

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)