Retour en vidéos sur 20 ans de lutte contre la pauvreté

À l’occasion de la journée mondiale du refus de la misère, l’exécutif présente sa stratégie contre la pauvreté en ciblant particulièrement l’enfance et la jeunesse.

La chaine PublicSénat propose un retour en vidéos sur différents objectifs, stratégies ou déclarations en matière de lutte contre la pauvreté de ces 20 dernières années.

1995

En mars 1995, Lionel Jospin présente son programme au Palais des congrès de la Porte Maillot à Paris. « J’ai cette volonté de faire en sorte que dans les 2 ans, il n’y ait plus de SDF dans notre pays » lance le candidat à la présidentielle.

Reconstruire les banlieues, créer des emplois de service, taxer les mouvements de capitaux, la diminution du temps de travail... telles sont les propositions de L. Jospin.

2005

En 2005, le gouvernement Raffarin, confiait à Martin Hirsch, président d’Emmaüs, le soin de rédiger un rapport sur la pauvreté.

Ina.fr
Pour les spécialistes, la France compte 1 million de travailleurs pauvres et 1 million de bénéficiaires du RMI. Afin d’endiguer la pauvreté, une mesure phare est alors proposée par le gouvernement : la création du RSA. Le paradoxe de l’époque : le bénéficiaire du RMI "perd" de l’argent dès lors qu’il retrouve un emploi, puisqu’il perd ses avantages sociaux... Avec le RSA, une personne qui retrouve un emploi pourra conserver ses aides sociales à condition que son salaire n’atteigne pas 1,5 fois le SMIC...

2006

En décembre 2006, Nicolas Sarkozy promet lui aussi que dans les 2 ans à venir, « plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d’y mourir de froid. Parce que le droit à l’hébergement, c’est une obligation humaine (…) Si on est plus choqué quand quelqu’un n’a plus un toit et est obligé de vivre dehors, c’est tout l’équilibre de la société, où vous voulez que vos enfants vivent en paix, qui s’en trouvera remis en cause ».

2012

En 2012, quelques mois après son début de mandat, François Hollande annonce un « plan quinquennal pour l’égalité, la dignité et pour la lutte contre la pauvreté et les exclusions ». Parmi les mesures : revalorisation du RSA de 2% par an, création de 7300 places d’hébergement, chèque énergie, création de la garantie jeunes…

2014

En 2014, lors d’un point d’étape effectué devant les représentants de plusieurs associations, François Hollande ne pourra que constater que la pauvreté ne recule pas. « Lorsqu’il y a de la pauvreté, c’est une blessure pour celles et ceux qui sont concernés, mais c’est une humiliation pour la République ».

2017

En juin dernier, Emmanuel Macron a choqué une partie de l’opinion par cette phrase prononcée lors de l’inauguration de la station F, un campus de start-up dans l’ancienne Halle Freyssinet. « Une gare c’est un lieu où on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien ».

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)