Antibiorésistance : la guerre est déclarée !

Les pistes pour lutter contre l’antibiorésistance ne manquent pas, mais la partie est loin d’être gagnée tant la capacité des bactéries à rendre coup pour coup est immense.

Les politiques de recherche et de santé en matière de lutte contre l’antibiorésistance se déclinent selon le principe édicté par l’OMS : “un monde, une santé” [One world, One health, ndlr.]. »

De fait, « le Plan d’action mondial pour combattre la résistance aux antimicrobiens implique l’OMS, mais aussi l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE ) », précise Marie-Paule Kieny.

Adopté par l’Assemblée mondiale de la Santé, il définit 5 objectifs stratégiques :
- sensibiliser le personnel de santé, mais aussi le public, à ce problème,
- renforcer la surveillance et la recherche pour mieux connaître les résistances,
- multiplier les actions d’assainissement, d’hygiène et de prévention pour réduire l’incidence des infections,
- optimiser l’usage des traitements notamment en réduisant leur utilisation à des fins non thérapeutiques, et
- garantir des investissements financiers durables et l’accès de tous aux progrès thérapeutiques.

Antibiorésistance : La guerre est déclarée ! INSERM, N°37 (septembre / octobre 2017)

Film extrait de la série Grandes tueuses, réalisé par Gérard Lafont. Coproduction : Etat d’Urgence Production/DNDi/EUP/Fondation Mérieux/Inserm/Institut Pasteur/MSF/Réseau Canopé/Universcience, 2016. Durée : 13 min 15

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)