Santé des mères et des nouveau-nés

Le report des naissances à des âges maternels plus élevés, observé depuis plusieurs décennies, se poursuit, alors que l’on sait que les risques pour la mère et l’enfant augmentent de manière sensible avec l’âge des femmes.

L’augmentation du surpoids et de l’obésité est également préoccupante : en 2016 20 % des femmes sont en surpoids et près de12 % sont obèses, contre respectivement 17 % et 10 % en 2010.

Le contexte social dans lequel survient la grossesse a évolué de manière contrastée :
L’augmentation du niveau d’études des femmes se poursuit et actuellement près de 55 % des femmes enceintes ont un niveau d’études supérieur au baccalauréat. En revanche, leur situation professionnelle et celle de leur partenaire s’est dégradée, et au total, 28 % des ménages ont reçu des aides publiques ou d’autres aides liées au chômage ou à un faible revenu pendant la grossesse (par exemple allocation d’aide au retour à l’emploi, RSA, ou prime d’activité).

Concernant les mesures de prévention :
La consommation de tabac pendant la grossesse n’a pas baissé, et 17 % des femmes ont fumé au moins une cigarette par jour au troisième trimestre de la grossesse. Par ailleurs, la fréquence de l’allaitement maternel exclusif durant le séjour à la maternité a diminué de manière importante entre 2010 et 2016.

Enquête nationale périnatale 2016. Les naissances et les établissements, situation et évolution depuis 2010, Ministère des Solidarités et de la Santé, publié le 11.10.17

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)