Enfermés dehors

En 2015 dans l’Union Européenne :
• 45% des jeunes âgés de 18 à 34 ans qui vivaient chez leurs parents avaient un emploi précaire.

• 27% des jeunes âgés de 16 à 24 ans vivaient dans des logements surpeuplés, contre 17% de la population totale européenne.

• Parmi les jeunes Européens de 20 à 29 ans sous le seuil de pauvreté, 15% étaient en situation de privation sévère liée au logement, c’est-à-dire vivaient dans un logement caractérisé par la sur-occupation et par au moins un des critères de la privation de logement3 et 47% étaient en taux d’effort excessif en Europe, c’est-à-dire dépensaient plus de 40% de leurs revenus dans le
logement.

Ainsi, en Europe, presque un jeune en situation de pauvreté sur deux voit sa stabilité et son bien-être mis en danger par les dépenses de logement.

La FEANTSA et la Fondation Abbé Pierreont parcouru l’Europe à la recherche des solutions de logement abordable pour les jeunes défavorisés. Certaines de ces initiatives sont basées sur une approche Logement d’Abord pour les jeunes.

Enfermés dehors : Le cahier FEANTSA et Fondation Abbé Pierre, 29/09/17

Au sommaire :

  • Le mal-logement et la privation de domicile parmi les jeunes : une situation européenne alarmante.
  • Fournir des logements accessibles, décents et adaptés : le logement social et abordable comme solution structurelle
  • Fournir un accompagnement adapté vers l’autonomie dans un logement pérenne

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)