Genre et santé

Les déterminants sociaux de la santé incluent les contextes social, politique ou culturel dans lesquels les individus vivent et tombent malades.

Ces déterminants sont liés aux styles de vie, aux influences sociales, aux conditions de travail ou aux conditions liées à l’environnement, à l’économie, à la culture, au‑delà des seuls aspects biologiques et héréditaires de l’état de santé. Le genre constitue l’un des déterminants majeurs de la santé.

Le genre, en tant que système de différenciation et de hiérarchisation, contribue à expliquer la permanence des inégalités sociales de santé, mais il permet également d’identifier et de préconiser les marges d’action, les pistes d’amélioration, notamment dans le domaine de la santé.

Quelques articles au sommaire du dossier :

  • Appréhender la santé comme un révélateur social des rapports de pouvoir
  • Accompagnement des mères pendant la grossesse : des discours différenciés
  • Femmes et hommes face au renoncement aux soins
  • Santé et travail : une approche par le genre pour améliorer la prévention
  • Travailler auprès de femmes précaires en Guyane : enjeux locaux et questions de genre
  • Un dispositif de santé communautaire à destination des personnes trans
  • Boire et fumer restent marqués par le genre

Autres articles au sommaire :

  • Activité physique et sédentarité : une synthèse vulgarisée des nouvelles recommandations
  • Statut migratoire des parents et inégalités de santé dans la petite enfance

La santé en action N°441 : Dossier genre et santé, septembre 2017

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)