Légume : aliment star du PNNS

La France est, depuis une quinzaine d’années, le théâtre d’une politique nutritionnelle très interventionniste, engagée par le Ministère de la Santé avec la mise en place du PNNS en 2001.

Dans ce cadre, il est particulièrement intéressant d’analyser les discours sur l’aliment « star » du PNNS, les légumes, valorisés quotidiennement auprès des mangeurs à travers tous les canaux de communication possibles.

Longtemps « méprisés » en France, ils semblent aujourd’hui bénéficier de l’image de nourriture saine et légère actuellement mise en avant par les prescripteurs alimentaires sous le prisme de la santé. Or la plupart des études récentes sur les pratiques des mangeurs français font état d’une stagnation de leur consommation depuis les années 2000 : elle reste inférieure aux recommandations ; environ 50% des adultes de plus de 18 ans consomment moins de 2 légumes par jour.

Pourquoi un tel écart entre les recommandations du PNNS et la consommation réelle des Français ?

L’image des légumes, circulation des discours dans l’espace médiatique et désenchantement. Hélène Burzala-Ory, Clémentine Hugol-Gential and Jean-Jacques Boutaud, 4 août 2017.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)