Santé et accès aux soins des femmes précaires : des chiffres alarmants

Contrairement aux idées reçues, les femmes constituent aujourd’hui la majorité des personnes en situation de précarité :

  • elles représentent 53 % des personnes pauvres ;
  • elles constituent 70 % des travailleur.euse.s pauvres, occupent
  • 82 % des emplois à temps partiel et 62 % des emplois non qualifiés ;
  • les femmes représentent 85 % des chef.fe.s de familles monoparentales et une famille monoparentale sur trois vit sous le seuil de pauvreté.

Les problématiques en santé et dans l’accès aux soins des femmes en situation de précarité tiennent à la fois à des inégalités sociales de santé et à des spécificités liées au genre.

  • La mortalité prématurée liée à des maladies cérébro-cardiovasculaires chez les ouvrières est en moyenne 3 fois supérieure à celle des cadres et professions intermédiaires, une prise en charge plus tardive chez les femmes en général (55 % des accidents cardiaques sont fatals pour les femmes et 43 % pour les hommes) et un moindre dépistage chez les précaires en particulier.
  • 31 % des femmes vivant au sein d’un ménage ayant des revenus inférieurs à 2000 € par mois n’ont pas réalisé de frottis dans les 3 dernières années.

La santé et l’accès aux soins : Une urgence pour les femmes en situation de précarité
Rapport n°2017-05-29, Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)