1,2 million de décès d’ados, presque tous évitables

Plus de 3000 adolescents meurent chaque jour, soit 1,2 million de décès par an dus en grande partie à des causes évitables, selon un nouveau rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de ses partenaires.

En 2015, plus des deux tiers des décès sont survenus dans les pays à revenu faible ou intermédiaire en Afrique et en Asie du Sud-Est. Les accidents de la route, les infections des voies respiratoires inférieures et le suicide sont les plus grandes causes de mortalité chez les adolescents.

On peut éviter la plupart de ces décès avec de bons services de santé, l’éducation et l’appui social. Mais, dans de nombreux cas, les adolescents, qui souffrent de troubles de la santé mentale, consomment des drogues ou ont des problèmes de nutrition, ne peuvent pas obtenir les services essentiels de prévention et de soins, soit parce qu’ils n’existent pas, soit parce qu’ils ne les connaissent pas.

De plus, de nombreux comportements ayant des répercussions sur la santé à un stade ultérieur de la vie, comme la sédentarité, la mauvaise alimentation ou les comportements sexuels à risque, commencent à l’adolescence.

Communiqué de presse - OMS - 16 mai 2017

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)