Les GEM : cahiers pédagogiques

Exemple du GEM à Paris XXème :
Lorsque Laurence, l’une des deux animatrices du GEM, accueille un visiteur, elle prévient ; ici, les membres ont de la chance : de grands locaux lumineux avec une salle de convivialité pour partager un café, un repas, un moment entre adhérents, et une autre pour les activités – peinture, dessin, tricot, atelier d’écriture ou projection de films.

Ce GEM, fortement ancré dans son territoire, accueille essentiellement des personnes du quartier. Les personnes ont été orientées par le CATTP, le CMP ou le bouche à oreille. Ici, on vient rompre sa solitude, participer aux ateliers, trouver une place dans un groupe.

C’est quoi un GEM ?
Les GEM reposent sur la philosophie de la « pair-aidance », c’est-à-dire du soutien par les pairs qui rencontrent des difficultés similaires.

Introduits par la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, les Groupes d’entraide mutuelle (GEM) sont des dispositifs essentiels dans le paysage de la compensation du handicap et de la restriction de la participation à la vie sociale.

Le GEM est un outil d’insertion dans la cité, de lutte contre l’isolement et de prévention de l’exclusion sociale de personnes en grande fragilité.

Les GEM - Groupes d’entraide mutuelle -LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES DE LA CNSA- mai 2017

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)