Enquête sur l’accès aux droits

Le Défenseur des droits publie les résultats d’un nouveau volet de son enquête « Accès aux droits ».

Cette enquête met en évidence les difficultés rencontrées par les usagères et usagers dans leurs démarches administratives et aborde la question du non-recours ou encore le phénomène d’abandon.

Les personnes en situation de précarité sont donc plus susceptibles que les autres d’entamer des démarches auprès des services publics ou administrations et, par extension, sont plus exposées à des difficultés et des blocages potentiels.
Or, ces publics sont caractérisés par une moindre maîtrise des rouages administratifs, de la complexité des normes, ou encore de la langue administrative.
La méconnaissance de leurs droits et l’éloignement social et géographique par rapport aux administrations peuvent alourdir leurs difficultés, d’autant qu’ils/elles subissent aussi plus fortement les effets de certaines évolutions du service public, comme la dématérialisation, le recul des services publics sur le territoire, la lutte contre la fraude et ses excès, les conditions d’éligibilité de plus en plus complexes en perpétuelle évolution.

Enquête sur l’accès aux droits- Défenseur des droits- mars 2017

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)