Reste à charge au menu

Depuis 1er janvier 2017, les complémentaires santé ne sont plus autorisées à prendre en charge les dépassements d’honoraires des médecins au-delà d’un montant fixé par les pouvoirs publics à 100% du tarif de la Sécurité sociale.

Objectif affiché : mettre un terme à une prise en charge sans limite de ces dépassements qui, selon le ministère de la Santé, « participe à l’inflation des prix et pose in fine des difficultés d’accès aux soins ».

En collaboration avec le mensuel 60 millions de consommateurs, 66 Millions d’IMpatients s’est penché sur les conséquences de cette mesure pour les actes pratiqués en clinique, dans son article du 02.01.17.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)