Les cancers en France - édition 2019

, par Kathy Ajakane

La mortalité par cancer est en diminution et la survie de nombreux cancers s’améliore, notamment grâce à des diagnostics plus précoces, à des traitements plus efficaces. Et, pour la première fois, s’agissant des principaux facteurs de risque de cancer, on constate une diminution très nette du tabagisme.

Pour autant, quelques situations demeurent particulièrement préoccupantes : certains cancers n’ont enregistré aucun progrès (cancer du système nerveux central, cancer du pancréas, tumeurs infiltrantes du tronc cérébral, poumon), 40 % des cancers sont évitables et la qualité de vie reste dégradée cinq ans après un diagnostic de cancer.


Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)