Les Rendez-vous de la bioéthique

, par Kathy Ajakane

Les Rendez-vous de la bioéthique Les enseignants et les lycéens témoignent et s’engagent dans le débat

Date : Mercredi 28 novembre 2018, de 18H30 à 20H30
Lieu : A la mairie du 4ème (Salle des Mariages), 2 Place Baudoyer, 75004 Paris

La démarche de l’Espace éthique Île-de-France vise à aller à la rencontre des enseignants, des lycéens et des étudiants, notamment dans le cadre de partenariat avec des établissements. A l’occasion des Etats généraux de la bioéthique, l’Espace éthique Île-de-France a accompagné les lycées Pierre-Gilles de Gennes et Henri IV dans leurs réflexions sur l’évolution des lois de bioéthique. Nous proposons ici de faire la synthèse des belles réflexions qui ont été menées par les lycéens et d’engager le débat avec eux. Les actions qui ont été mises en place sont prolongées durant l’année scolaire 2018-2019.

En juin 2018 le partenariat noué entre l’Espace Éthique d’Île de France et le lycée Henri IV donnait lieu à une journée de la bioéthique. Cette journée, préparée durant l’année par les élèves volontaires de Terminale et de Première, fut l’occasion pour de futurs citoyens d’émettre des propositions argumentées pour la modification de la loi de bioéthique sur les questions de PMA et d’accès aux origines pour les enfants nés par PMA. La question de la GPA fut également abordée. Ils se plongèrent dans les textes de lois, cherchèrent des témoignages, puisèrent dans l’histoire, l’ethnologie et la sociologie. Leur travail de réflexion leur prit beaucoup de temps et ils le firent malgré les échéances lourdes d’examens, de concours et d’orientation.

Ce fut pour eux un moment de responsabilisation, d’écoute de l’autre et d’efforts pour comprendre. Ce fut aussi pour leurs professeurs l’apprentissage d’une nouvelle relation à leurs élèves, ils apprirent ensemble, réfléchirent et s’étonnèrent ensemble et un rapport horizontal apparut, non feint. Il ne s’agissait plus de dire la mesure mais de la chercher de concert.

Ces élèves ont accepté avec enthousiasme de venir présenter la synthèse de leur travail. Le temps ne permettra pas de tous les écouter, ni de rendre compte de la totalité de leurs travaux (qui sont en ligne sur le site de l’Espace Éthique) mais sans doute d’avoir l’aperçu de leur engagement qui se poursuit aujourd’hui au delà du lycée. Ils viennent témoigner de l’importance de la réflexion bioéthique à l’âge où l’on a besoin de se sentir acteur de la société pour donner du sens à sa vie mais aussi à un monde commun possible.

Ils ont retenu trois thématiques pour ce soir : la relativité du modèle familial, le droit de l’enfant et le libre choix à disposer de son corps. Ceux qui parleront sont aujourd’hui en Classes Préparatoires, en Université, à Sciences-Pô ou en Écoles d’art. Une nouvelle fois ils ont pris du temps pour présenter leur réflexion à l’aune de la révision de la loi de bioéthique. Merci à eux.

> Synthèse des travaux des élèves du Lycée Pierre-Gilles de Gennes
> Synthèse des travaux des élèves du Lycées Henri IV

PROGRAMME

18h30 - 18h45 : introduction
Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique Île-de-France

18h45 - 19h15 : témoignage des enseignants
Cristina Poletto-Forget, Agrégée de Philosophie, Henri IV
Richard Yilmaz, enseignant en biochimie et microbiologie, Lycée Pierre-Gilles de Gennes
Karine Demuth-Labouze, Maître de conférences en biochimie et bioéthique, Université Paris-Sud - Paris Saclay

19h15 - 20h30 : PMA, GPA, accès aux origines.
Synthèse de la journée de la bioéthique au lycée Henri IV et débat.

A. FAMILLE : un universel intemporel ?
1) L’effondrement du modèle biologique de la famille : la fin d’un mythe, la famille "naturelle" confrontée aux réalités culturelles et sociales.
2) Figure du père : réalité biologique ou fonction symbolique ?
3) La femme et la mère : désir de maternité, un universel ?

B. Le droit de l’enfant
4) L’accès aux origines : un droit de l’enfant ?
5) La naissance post mortem, le cas Tian Tian.

C. Disposer librement de son corps
6) GPA, écouter pour comprendre.
7) Mon corps m’appartient-il ? Le droit des femmes à disposer d’elles-mêmes.

Pourquoi un programme « Transmissions » ?

Lors de la rentrée scolaire 2015, l’« enseignement moral et civique » (EMC) a été mis en place dans tous les établissements scolaires. Cette formation, qui a pour objectif de former le futur citoyen à l’usage de la raison critique en vue de partager des valeurs humanistes de solidarité, de respect et de responsabilité, est cohérente avec les valeurs de transmission des savoirs et des pratiques de l’éthique mises en œuvre depuis 1995 au sein de l’Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France. Elle s’inscrit également dans la philosophie des initiatives portées par l’Espace éthique Île-de-France telles que notre cycle de forums « Valeurs de la république, du soin et de l’accompagnement » ou l’animation des États généraux de la bioéthique en 2018.

Sensibiliser les enseignants et les élèves au questionnement éthique

La démarche de l’Espace éthique Île-de-France vise à aller à la rencontre des enseignants, des lycéens et des étudiants dans le cadre de partenariat avec des établissements (lycée général, technologique ou professionnel). Nous considérons que donner les moyens aux jeunes générations de « développer une disposition à raisonner, à prendre en compte le point de vue de l’autre et à agir » sur les questions de bioéthique et d’éthique médicale fait partie des missions de l’Espace éthique Île-de-France.
Notre apport porte à la fois sur le contenu des enseignements et sur les méthodes d’enseignement. Les compétences à acquérir sont notamment d’« identifier et expliciter les valeurs éthiques et les principes civiques en jeu », de « développer l’argumentation et le sens critique » autour des enjeux contemporains de la bioéthique, des évolutions de l’éthique médicale (notamment la question du consentement du patient et le rôle du Comité consultatif national d’éthique). Dans ce cadre, nous avons accompagné le Lycée Pierre-Gilles de Gennes et le Lycée Henri IV depuis l’année scolaire 2017-2018.
Nous apportons nos vingt ans d’expérience et d’échanges avec des professionnels et des chercheurs pour apporter des études de cas autour de l’éthique médicale (refus de soin, enjeux de la loi sur la fin de vie votée le 2 février 2016, big data, etc.) dans une démarche d’appréhension pluridisciplinaire et transversale des questions éthiques abordées, à travers les points de vue de praticiens (médecins, infirmières…), de chercheurs (philosophes, sociologues…) et d’associations.


Intelligence artificielle, génomique, procréatique, neurosciences, « médecine personnalisée », nanotechnologies, robotique, big data, transhumanisme…, de nouveaux territoires s’ouvrent actuellement à la bioéthique. Les mutations et les ruptures précipitées que produisent les sciences et les techniques bouleversent nos repères, nos conceptions et nos représentations. À l’épreuve des transformations et de la numérisation du monde, de notre environnement, des relations sociales, il convient d’inventer une bioéthique pour temps d’innovations « disruptives ». L’enjeu est bien de refonder des valeurs d’humanité, de repenser le vivre ensemble, notre bien commun au cœur de la vie démocratique. Comment exercer aujourd’hui nos responsabilités éthiques et politiques ?

Bénéficiant de l’expertise de plus de 60 contributeurs des champs des sciences et des humanités, ce tome IV du Traité de bioéthique présente un état des lieux complet, accessible à tous publics, des enjeux actuels de la bioéthique. Complétant le corpus d’analyses et de réflexions constitué depuis le tome I paru en 2010, il apporte une contribution de premier plan à la révision de la loi relative à la bioéthique et aux réflexions qui s’imposent à nous au regard de notre futur.

> Découvrir le livre

Université populaire de la bioéthique : le code de Nuremberg (séance 2)
Date : 11 décembre 2018 (14h-18h)
Lieu : La cité de la Muette, ancien camp de Drancy Avenue Jean Jaurès 93700 Drancy, France
Intervenant : Bruno Halioua, Docteur en histoire des sciences et en médecine, chargé de cours d’histoire à l’Université Paris 6, Département de recherche en éthique, EA 1610 « Études sur les sciences et les techniques », Université Paris-Sud-Paris-Saclay
> Programme et inscription

Université populaire de la bioéthique : nouveaux territoires de la bioéthique (séance 2)
Date : 11 décembre 2018 (9h-13h)
Lieu : Espace éthique Île-de-France, Porte 9, Hôpital Saint Louis, 1 avenue Claude Vellefaux 75010 Paris, France
Intervenant : Léo Coutellec, Enseignant-chercheur (MCF) en épistémologie et éthique des sciences contemporaines Université Paris-Sud-Paris Saclay / EA 1610 "Etudes sur les sciences et techniques", Conseil pour l’Ethique de la Recherche et l’Intégrité Scientifique (POLETHIS), Espace de réflexion éthique Île-de-France, Laboratoire d’excellence DistAlz
> Programme et inscription

L’Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France est un lieu de diffusion, de réflexion et de formation aux questions éthiques et sociétales de la santé, du soin, de l’accompagnement et de la recherche. Il travaille en réseau avec les institutionnels, professionnels et associatifs en Île-de-France. Depuis 2013, il est sous l’autorité de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France. Il tend à développer une réflexion et une démarche éthiques appliquées aux réalités de terrain, en réponse aux demandes des intervenants et des décideurs publics et institutionnels. Pour créer les conditions d’une concertation pluraliste, et concilier un travail d’observation, de veille et d’anticipation, l’espace de réflexion éthique de la région Île-de-France est investi dans des domaines de recherche-action qui recouvrent un champ très large (vulnérabilités dans la maladie, innovations thérapeutiques, nouvelles technologiques qui transforment les pratiques...). Il a également pour mission de proposer des formations universitaires et de produire une recherche en éthique susceptible de contribuer aux débats publics, et aux échanges nécessaires entre les différents partenaires.

En savoir plus : http://www.espace-ethique.org
Contact presse : sebastien.claeys@aphp.fr

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)