Dispositif des porteurs de parole

, par Kathy Ajakane

Pendant 4 jours, les jeunes ont échangé, débattu et confronté les regards, entre eux et avec les habitants de Sens, sur leurs représentations des jeunes des villes et des campagnes, mais aussi, plus largement, sur la perception de la jeunesse aujourd’hui par les adultes.


Deux temps forts de ces rencontres : une après-midi de dialogue avec les Senonais en ville à partir du dispositif des porteurs de parole ; une restitution des travaux des jeunes sous forme de slam, théâtre, poème, sketchs, avant d’engager un débat avec élus, acteurs associatifs locaux et habitants.

Une jeunesse, des jeunes qui ne se sentent pas reconnus et écoutés, des adultes qui les incitent à bouger, se faire entendre… et un constat : c’est ensemble, jeunes et adultes que l’on peut faire bouger les choses.
Pourquoi pas en développant et essaimant des réseaux jeunes départementaux, ont proposé les jeunes…

Fédération des centres sociaux, 7 décembre 2017

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)