L’interdisciplinarité au secondaire ? Tour d’horizon des pratiques européennes

, par Kathy Ajakane

PNG

L’enseignement transversal désigne un enseignement impliquant une volonté d’utiliser simultanément des connaissances, des aptitudes et des compétences issues de plus d’une discipline, en vue de former des citoyens autonomes, solidaires et responsables au sein d’une société démocratique, inclusive et équitable.

C’est en septembre 2016 que le projet CROSSCUT (« Cross-curricular Teaching ») a démarré, à l’initiative du CIEP (Centre international d’études pédagogiques) de Sèvres et en partenariat avec l’Institut français de l’Éducation – ENS de Lyon. Il s’agit d’un projet européen Erasmus+ (2016-2019) qui explore les pratiques interdisciplinaires des enseignant.e.s du secondaire et qui a commencé par une enquête de terrain.

Les résultats de cette enquête européenne ont été collectés et mis en forme par le laboratoire de recherche danois LSUL de la Syddansk Universitet. Vous trouverez la traduction de ce rapport en ligne sur le site de l’IFE.

Cette enquête de terrain avait pour objectif de :

  • situer ces pratiques, interdisciplinaires ou plus généralement transversales, parmi les autres pratiques enseignantes, notamment par l’analyse des ressources nationales mises à disposition des enseignant.e.s et par le potentiel qu’y voient les établissements ;
  • voir quels sont les obstacles qui empêchent la mise en œuvre de l’interdisciplinarité dans les établissements ;
  • voir quels sont les moyens utilisés par les établissements pour lever ses obstacles.

L’enquête a concerné 5 collèges en France, 4 collèges au Danemark, 5 lycées au Portugal et en Pologne, 4 lycées en Norvège, soit 23 établissements au total, 25 personnels de direction et 119 enseignant.e.s.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)